Traduction de "Ernest Fourneau"Aldatu

A Adrar. Je vous remercie du plaisir et de l'honneur que vous nous faites, à mes proches et moi-même, par votre traduction en basque de l'article Ernest Fourneau. Je vous remercie surtout d'entretenir la mémoire d'un grand savant, et d'aider ainsi à la connaissance de l'histoire des sciences et de la médecine. Je ne parle malheureusement pas un mot de basque. Cette langue s'est perdue, dans ma famille en ligne directe, d'une génération à l'autre, et si mon oncle, fils d'Ernest, le comprenait encore, le dernier d'entre nous à le parler couramment fut son fils, mon cousin, aujourd'hui disparu. Je le regrette d'autant plus, ce soir, que j'aurais aimé lire notre article ainsi mis en valeur dans la langue d'un pays qui fut celui de mon grand-père et le berceau de notre famille. Encore, avec mes félicitations pour votre travail, mes remerciements les plus vifs. --ThF 21:02, 18 Urtarrila 2010 (UTC)